Recommandations


La technologie Behring a reçu le soutien du Ministère de la recherche et du fonds Feder Européen pour les technologies vertes.

La réglementation

Dans son Guide technique de l’eau pour les établissements de Santé, le Ministère de la Santé a établi des recommandations précises sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine.

Le tableau ci-après définit les risques et fixe la qualité de l’eau requise pour les fontaines réfrigérantes connectées au réseau d’eau. Il déconseille par ailleurs les fontaines bonbonnes pour leur risque particulier de contamination.

Eau des fontaines réfrigérantesDangers et risques particuliersQualité d’eau requiseCommentaires
Production instantanéeRisques de contamination et prolifération de micro-organismes tels que Listeria monocytogenes, Yersinia enterocoloticaQ.2.8.Risque infectieux majoré en cas de traitement de l’eau (ex : présence de charbon pour la déchloration
Avec stockageRisques de contamination et prolifération de micro-organismes tels que Listeria monocytogenes, Yersinia enterocoloticaQ.2.8.Risque infectieux majoré à cause de la stagnation prolongée de l’eau. A déconseiller.
Avec bonbonneRisque particulier de contamination et prolifération de micro-organismeEau conditionnéeRisque majoré en cas de recyclage des bonbonnes dans de mauvais condition. Volume de stockage souvent inapproprié. A déconseiller.

L’eau des fontaines à usage de boisson est généralement rafraîchie à une température de 8 à 12°C. Elle peut aussi subir d’autres traitements physico-chimiques (filtre, charbon actif, ultraviolet…). Elle doit répondre aux mêmes critères de potabilité que l’eau aux points d’usage Q.1.1. b dont les indicateurs microbiologiques sont les suivants avec une fréquence de contrôle trimestrielle :

Indicateurs microbiologique
IndicateursNiveau cibleFréquence
Flore aérobie revivifiable à 22°C et à 36°CPas de variation dans un rapport de 10 par rapport à la valeur habituelle à l’entrée1 contrôle/100 Lits et par an, avec un maximum de 4 contrôles/an
Pseudomonas aeruginosa< 1 UFC / 100 mlTrimestrielle
Coliformes totaux< 1 UFC / 100 mlTrimestrielle

Sachant que L’eau d’entrée (Q.1.1. a) doit être conforme aux critères de potabilité définis par les articles R.1321-1 à R.1321-5, du code de la santé publique, relatifs aux eaux destinées à la consommation humaine, complété d’une surveillance trimestrielle de la flore :

ParamètresProblèmesNiveau cibleFréquence
Flore aérobie revivifiableQualité microbiologique globale100 UFC/ml à 22°C
10 UCF/ml à 36°C
Trimestrielle